Nucléaire iranien : Le rapport de l’AIEA enfin rendu public

Tant attendu, le rapport de l’Association Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) sur le programme nucléaire mené en Iran a été rendu  public hier mardi 8 novembre 2011. Et c’est sans surprise qu’il incrimine le pays du président Mahmoud Ahmadinejad.

Dans ce rapport, l’AIEA fait part de sérieuses inquiétudes quant à un possible usage militaire du programme nucléaire iranien. L’agence parle d’informations crédibles précisant que les activités de la République Islamique pour se doter de l’arme atomique datent de bien avant 2003 et qu’elles se dérouleraient encore aujourd’hui dans le cadre d’un programme structuré. Au final, l’AIEA exhorte l’Iran à entrer immédiatement en contact avec elle pour vérifier les informations mentionnées dans ledit rapport. La réaction iranienne ne s’est pas fait attendre. Ali Asghar Soltanieh, le représentant de l’Iran auprès de l’AIEA a immédiatement qualifié de politique et de déséquilibré le rapport de l’AIEA. Le chef de la diplomatie iranienne Ali Akbar Salehi avait rejeté ce rapport avant même sa publication alléguant qu’après huit ans d’enquête sur le programme nucléaire iranien, l’agence onusienne n’avait aucune preuve sérieuse.

Le rapport doit être discuté par les 17 et 18 novembre prochains lors de la réunion du Conseil des gouverneurs de l’AIEA. D’ores et déjà, il n’augure rien d bon pou l’Iran. Les grandes puissances occidentales avaient déjà annoncées leur intention  d’utiliser ce rapport de l’AIEA pour renforcer leurs sanctions économiques à l’encontre de l’Iran et espèrent cette fois-ci joindre la Russie et la Chine à leur cause.

A propos de Fitzpatrick 1346 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*