Les tunnels, source de renouveau économique pour la Bande de Gaza

Un récent rapport de l’ONU témoigne d’un certain regain de l’économie du territoire palestinien de la Bande de Gaza. Un regain principalement lié au secteur immobilier.

Depuis environ une décennie, la Bande de Gaza voyait son économie pratiquement à l’arrêt, durement affectée par le blocus sévère mis en place par Israël ainsi que l’offensive militaire baptisée « Opération Plomb durci » menée par l’armée israélienne en 2008-2009. Le rapport de l’ONU révèle que sur les six premiers mois de l’année 2011, plus de 47 000 emplois ont été créés pour porter le nombre total à 237 475, soit une augmentation de 24.7%. Au second semestre de 2010, le taux de chômage global est passé de 45.2% à 32.9%. Des routes sont construites ou réhabilitées, des petits centres commerciaux ont été ouverts et le Hamas parle de la réouverture de certaines usines. La raison de ce renouveau économique se trouve dans les tunnels clandestins qui permettent aux palestiniens d’importer beaucoup plus de biens que la quantité autorisée par Israël. Le porte-parole de l’UNRWA, l’Agence d’aide aux palestiniens de l’ONU affirme que paradoxalement, ce sont les contrôles stricts aux points de passage entre Israël et Gaza qui sont à l’origine du succès des tunnels. A titre d’exemple, le rapport de l’ONU estime que pour le mois de septembre, les tunnels ont permis l’entrée sur le territoire palestinien d’environ 90 000 tonnes d’agrégats alors que le point de contrôle officiel de Kerem Shalom n’en voyait passer que 46 500.
Malgré tout, le rapport de l’ONU tire la sonnette d’alarme pour rappeler à la Communauté internationale que sur les 1.7 million de gazaouis que compte le territoire, un demi-million de réfugiés se trouvent toujours dans une situation préoccupante.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*