Selon l’Institut Gallup, l’Afrique apprécie les dirigeants européens

L’Institut Gallup, entreprise américaine spécialisée dans les statistiques, le management et la gestion des ressources humaines, vient de publier un sondage d’opinion réalisé sur la popularité des dirigeants européens. Ceux-ci sont de loin plus approuvés en Afrique que partout ailleurs.
Cette étude a été réalisée entre 2010 et 2011 sur 1000 personnes dans 125 pays différents. Déjà, en termes de moyenne mondiale, l’Europe s’en sort plutôt bien : 44 % des sondés se disent favorables à la politique de l’Union Européenne tandis que 22 % pensent le contraire et 29 % n’ont pas d’opinion. Les opinions favorables ont été certainement tirées vers le haut par le continent africain et, particulièrement, sa partie noire. En effet, 72 % des subsahariens approuvent les dirigeants européens. Dans certains pays, c’est quasiment le plébiscite à l’instar des 86 % réalisés au Ghana ou des 85 %, au Mali.
Ces statistiques baissent assez considérablement au Nord de l’Afrique : au Maroc, en Algérie et en Lybie, les opinions favorables oscillent entre 44 et 47 %, loin devant l’Egypte (20 %), ce qui peut se justifier par la situation tendue qui y perdure. Il faut dire que ce sentiment semble partager lorsqu’on reste dans les parages avec 12 % d’avis favorables en Iran, 24 % en Turquie et 35 % en Israël. Un pourcentage qui s’avoisine à celui de ses alliés américains (36 %), mais bas par rapport à l’opinion canadienne (49 %).
Du côté des pays émergents, c’est presque de l’indifférence : 53 % des sondés russes, 56 % des brésiliens et 76 % des indiens n’ont pas d’avis sur le sujet. Quant à l’Europe, c’est le Luxembourg qui mène la barque, avec 64 % d’opinions favorables. Avec ses 23 % d’avis favorables, la Grèce fait office de lanterne rouge. Des pays comme la France, l’Allemagne et la Belgique se situent au milieu avec, respectivement, 50, 48 et 46 % d’opinions favorables.

A propos de Fitzpatrick 1366 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*