Congo : Développer le secteur privé pour créer les emplois de demain

Au Congo, le corps diplomatique veut miser sur la promotion du secteur privé pour assurer la croissance et le développement économique. En effet promouvoir le secteur privé selon le corps diplomatique représente le socle sur lequel reposera essentiellement la tâche de créer les emplois de demain. « Les infrastructures renouvelées contribueront à créer un environnement propice à l’activité économique, mais ce sera essentiellement sur le secteur privé » a notamment souligné la doyenne du corps diplomatique, ambassadrice de la République centrafricaine, Marie-Charlotte Fayanga dans son discours à l’endroit du Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-Nguesso. Dans l’optique d’assurer une diversification de l’économie congolaise, Mme Fayanga a également proposé d’augmenter et de diversifier les sources de revenus des petits producteurs du secteur de l’agriculture et de l’élevage. Aujourd’hui l’Etat congolais exprime sa volonté d’orienter le pays vers une diversification de l’économie, ceci en garantissant une part croissante du secteur privé dans les activités économiques de tous les secteurs. Sur une telle stratégie du gouvernement, de nombreux partenaire sont prêts à accompagner le pays dans sa politique d’ouverture qui encourage l’investissement privé et favorise la création d’entreprises dans le but d’absorber la main-d’oeuvre locale. Toutefois « des grands défis restent encore à surmonter pour le grand intérêt des populations. Il s’agit notamment pour le Congo, de s’atteler à améliorer le climat des affaires afin de lutter contre le chômage et renforcer les recettes hors pétrole par la création d’unités de production dans divers secteurs; de relever les défis dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau et de l’électricité, qui constituent les grandes réformes en attente du volet social » a rappelé la diplomate centrafricaine.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*