Afrique : La Chine tisse sa toile médiatique

D’aucuns définissent les médias comme étant le quatrième pouvoir et la Chine en prend la pleine mesure. Tout a l’habitude de partir de Nairobi. C’est cette ville qui a accueilli, en avril 2011, la première conférence sino-africaine des médias. Se rendant compte que les occidentaux émettaient plus de 90 % des informations dans le monde, l’Empire du Milieu avait alors entrepris de grignoter quelque part de ce marché dans l’optique de donner sa version des faits. C’est pourquoi, elle investit énormément dans ce domaine. Ce, surtout sur le continent noir.
Aussi, Pékin a multiplié certaines initiatives allant dans le même ordre d’idées comme permettre aux utilisateurs kényans de GSM d’accéder gratuitement aux dépêches de l’agence de presse Xinhua (« Chine Nouvelle ») via leur mobile. Comme le monde en a pris l’habitude avec la Chine, les choses sont allées très vite en l’espace d’un an. A Xinhua s’est ajoutée la CCTV Africa, filiale africaine de la télévision centrale de Chine, dont le siège se situe à Nairobi. Ne diffusant, pour le moment, qu’une heure de programmes destinés au public africain par jour, le nouvel organe de presse vise à devenir une chaîne dans les plus brefs délais. Déjà, il dispose d’un centre de production d’information, ce qui lui assure de l’autonomie. Voulant refléter l’Afrique, la CCTV recrute, entre autres, des journalistes autochtones, dont, principalement, des kényans, et entend ouvrir 14 bureaux un peu partout sur le continent, l’Afrique du Nord y compris.
Le seul problème réside dans la véracité de l’information. La Chine tient à donner, coûte que coûte, une image positive de ce qu’elle reporte. Ce qui emprisonne quelque peu les employés de ses organes de presse. Et, réjouit les chefs d’Etat africains.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*