Iran : Soutenir l’économie nationale

Le mardi 20 mars dernier, à l’occasion de la fête du Nouvel An iranien, le Norouz, l’ayatollah Ali Khamenei et le président Mahmoud Ahmadinejad ont parlé d’une seule voix en appelant la population de la république à acheter les produits iraniens pour soutenir l’économie nationale, fortement ébranlée par les sanctions internationales.

Dans leurs vœux formulés lors de discours retransmis à la télévision, le Guide suprême de l’Iran, la plus haute autorité de l’Etat, et le président Ahmadinejad ont tenu à afficher leur détermination à faire face aux sanctions de la communauté internationale. Mahmoud Ahmadinejad a annoncé les efforts du gouvernement pour augmenter le produit national brut et l’investissement dans le but de relancer l’économie tandis que l’ayatollah Khamenei plaçait la nouvelle année sous le signe du soutien de l’économie intérieure, de l’investissement et du travail.

Les sanctions internationales sont clairement à l’origine de la détérioration de l’économie iranienne comme l’a admis à demi-mot le président lors de son discours au Parlement pour défendre son bilan quand il avait reconnu que la politique du gouvernement n’était pas responsable de la perte de 55% de la valeur du rial, la monnaie du pays, par rapport au dollar, pas plus que de l’inflation réelle de 30% au lieu des 21% officiellement clamée.

Peu réactive pour le moment, malgré un évident mécontentement, la population iranienne s’accommode comme elle le peut de la situation. Mais si la situation continue à se détériorer, la nouvelle année entamée par l’Iran pourrait s’avérer être celle d’une révolution sociale dans le pays.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*