Tunisie : Portes ouvertes aux ressortissants des pays du Golfe

La Tunisie change son fusil d’épaule dans sa stratégie touristique. Elle se tourne vers les monarchies du Golfe dont les ressortissants n’auront plus besoin de visa pour se rendre dans le pays, et ce dès le mois de mai prochain.

En visite au Qatar, le président tunisien Moncef Marzouki a annoncé hier mardi 24 avril 2012 à l’occasion d’un entretien accordé au quotidien panarabe Al-Hayat que les ressortissants des monarchies du Golfe seraient exemptés de visas pour se rendre en Tunisie. La mesure, qui entrera en vigueur le 1er mai, se veut être, selon le président tunisien, une solution à la crise touristique que traverse actuellement son pays. En effet, depuis le soulèvement populaire de janvier 2011 qui  a contraint l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali à l’exil, l’agitation sociale et l’insécurité qui ont suivi ont fortement affecté le tourisme qui jusqu’à présent peine à reprendre malgré les nombreuses politiques adoptées dans ce sens par les nouvelles autorités du pays. Par l’ouverture de ses frontières au pays du Golfe, la Tunisie affiche sa volonté de s’affranchir de sa dépendance de l’occident en matière touristique.

L’Arabie saoudite est bien évidemment incluse dans l’exemption de visas en dépit du différend qui l’oppose aux autorités tunisiennes sur l’extradition de l’ancien président Ben Ali à qui elle accorde l’asile. Le royaume saoudien a en effet ignoré à deux reprises les appels à l’extradition de l’ancien dictateur. Le président tunisien affirme que les relations avec l’Arabie saoudite demeurent bonnes même si la Tunisie a bien l’intention de continuer à réclamer l’ancien homme fort du pays.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*