BRICS : Remise en cause de la suprématie du dollar américain

Une fois de plus les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud) réfléchissent à une nouvelle manière de rétablir l’équilibre des forces entre les pays dits émergents et les pays dits développés. Ceux-ci mènent une étude pour la refonte du système monétaire mondiale.  Ce dernier consacre la suprématie du dollar américain depuis la deuxième guerre mondiale Les dirigeants des BRICS réunis il y a quelques temps en chine ont indiqué dans leur communiqué que le système monétaire international existant présentait des déficiences auxquelles il faudrait remédier.

D’après certains analystes l’objectif inavoué de ces pays émergents serait de mettre fin à l’hégémonie du dollar comme monnaie des transactions internationales en donnant place à une monnaie alternative. En diversifiant les devises en circulation sur le marché international, les BRICS pensent pouvoir diminuer les risques d’inflation interne à leurs marchés locaux. La monnaie chinoise (yuan) étant la plus forte, elle serait plébiscitée pour cette assignation. Ils ont également proposé au FMI de revoir les Droits de Tirages Spéciaux (DTS), une réserve monétaire du FMI ne reposant que sur quatre devises. Les BRICS conscient de leur force économique comptent en user au mieux de leurs intérêts sur la scène internationale.  Ils représentent environ 40% de la population mondiale et près de 18% de son PIB.

Les experts financiers tirent cependant la sonnette d’alarme et rappelle que les équilibres macro-économiques existants se sont établis au prix du temps et que des reformes majeurs doivent également arriver en douceur afin de permettre au système de suivre. Des changements brusques pourraient dérégler le système et causer des crises mondiales bien pires que ceux des dix dernières années.

A propos de Fitzpatrick 1314 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*