Etats-Unis : Le Sénat inquiété par les fuites d’informations confidentielles

Un an et demi après la révélation de milliers de câbles diplomatiques américains par le site internet WikiLeaks, c’est le projet d’attentat déjoué par un agent infiltré au sein d’Al-Qaïda au Yémen, qui vient d’être révélé à la presse. Les parlementaires américains voient dans ces fuites un risque de perte de confiance de la part des alliés des Etats-Unis dans la capacité américaine à garder une information secrète.
Le projet d’attentat en question a été déjoué par un homme travaillant pour les services secrets saoudiens qui, après s’être porté volontaire pour conduire l’attentat-suicide qui ciblait un avion à destination des Etats-Unis, s’est enfui avec l’engin piégé pour le remettre à ses officiers traitants. Il serait également à l’origine des renseignements qui ont permis dimanche dernier l’élimination par l’armée américaine de Fahd al-Quso, un haut responsable d’Al-Qaïda au Yémen. Et c’est justement le fait que la presse soit aussi bien informée en si peu de temps qui inquiète les Sénateurs américains. Diane Feinstein, la sénatrice démocrate présidente de la commission du renseignement, a annoncé l’ouverture d’une enquête parlementaire sur ces fuites. Le DNI (Directeur National du Renseignement) James Clapper a également ordonné l’ouverture d’une enquête pour déterminer s’il y a eu une divulgation non autorisée d’informations classées secrètes.
Les parlementaires se soucient de la confiance de leurs alliés, rappelant que ce sont justement, des renseignements fournis par les services saoudiens qui ont permis en octobre 2010, de déjouer un projet d’attentat d’Al-Qaïda, dont un groupe s’apprêtait à faire embarquer des colis piégés, à bords d’avions à destination des Etats-Unis.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*