Moyen Orient : Israël favorable à un Etat palestinien démilitarisé

Dans une lettre adressée samedi 12 mai dernier au président palestinien Mahmoud Abbas et dont le contenu n’a pas été rendu public, le Premier ministre Israélien, Benjamin Netanyahu, s’est engagé, dans le cadre d’une solution négociée, à établir un Etat palestinien aux côtés d’Israël, mais démilitarisé.

Ce n’est certes pas la première fois que le Premier ministre israélien évoque l’établissement d’un état palestinien démilitarisé aux côtés d’Israël. Cet argument pour arriver à la paix a été évoqué à de nombreuses reprises. Lors de son discours à l’université de Bar-Ilan en juin 2009, lors d’une rencontre avec Mahmoud Abbas en septembre 2010 à Washington, lors de son adresse au Congrès américain en mai 2011 et également lors des rencontres exploratoires israélo-palestiniennes d’Amman en janvier. Toutefois, la lettre de samedi dernier est la première présentation de cet argument du Premier ministre israélien à être mis par écrit dans un document officiel. Les palestiniens ont pris connaissance du message israélien avec scepticisme, estimant qu’il  n’apportait aucun élément concret quant à la  levée des obstacles à une reprise des négociations.

La lettre de Benjamin Netanyahu a été écrite en réponse à une lettre du président palestinien sur les fondements du processus de paix. Cet échange de lettres, s’il se veut le témoignage des deux parties d’un désir de paix, ne débloque pourtant pas la situation. Les palestiniens réclament toujours le gel total de la colonisation avant la reprise des négociations alors qu’Israël ne veut toujours pas entendre parler de conditions préalables.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*