Terrorisme : La France plane sur l’Afrique

Quelques jours après la mort d’Oussama Ben Laden, ses partisans ont juré de le venger. Une promesse que beaucoup de pays prennent très au sérieux, la France y compris. Bonne raison pour corser la sécurité à l’intérieur de l’Hexagone et surveiller de près l’extérieur, notamment, les vols d’Air France en provenance d’Afrique et, particulièrement, du Sahel, bastion d’Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI).

Code rouge du plan Vigipirate oblige (cela veut dire « menace terroriste probable »), tous les aéroports français sont sous haute surveillance. Mieux, même ce d’où proviennent les avions, notamment l’Afrique du Nord et sa bordure sahélienne, comme l’a confirmé Claude Guéant, Ministre français de l’Intérieur. Néanmoins, la tâche n’est pas du tout aisé pour les policiers français dépêchés sur le continent noir pour la circonstance. D’abord, tout dépend des relations que l’Hexagone entretient avec le pays hôte. Si elles sont bonnes, le travail est allégé comme, par exemple, en Mauritanie. Par contre, au Mali, c’est une histoire toute autre. Ensuite, se pose la question des moyens techniques. Le matériel adéquat pour assurer la sécurité aéroportuaire n’est pas toujours disponible ou, s’il y en a, pas forcément en bon état, faute d’entretien régulier. Enfin, il y a le fléau de la corruption, par lequel peuvent hermétiquement se fermer des bouches pleines de renseignements capitaux.

Dans des conditions de ce genre, le découragement est permis. Mais, ce n’est pas l’option qu’ont choisi les autorités françaises. Comme parade, elles infiltrent, notamment, des agents spécialisés via les dessertes d’Air France, afin d’effectuer des contrôles en Afrique. C’est une technique astucieuse mais qui ne marche pas toujours. AQMI l’a prouvé plus d’une fois.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*