La Chine se rapproche de la Croatie

Petit à petit, la Chine investit les pays européens. La Croatie en fait à présent partie, et  les deux pays se sont engagés à renforcer leur coopération.

Pour ce faire, le président du Comité Permanent de l’Assemblée Populaire Nationale de Chine (APN), Wu Bangguo s’est rendu dans la capitale croate, Zagreb, où il a commencé par rencontrer le Premier Ministre Zoran Milanovic. L’Empire du Milieu sera d’un apport considérable à son partenaire dans deux secteurs particulièrement, la dotation en infrastructures et le tourisme. Pour le haut responsable chinois, « la promotion de la coopération économique et commerciale doit être considérée comme une priorité du développement des relations bilatérales ». Les deux pays en constituent le parfait exemple : ils ont atteint 1,6 milliard de dollars américains d’échanges commerciaux en 2011, ce qui correspond à une hausse de 16,2 % par rapport à l’année précédente. De ce fait, la Croatie est le premier partenaire commercial de la deuxième puissance économique mondiale en Europe de l’Est. Ce qui vaut bien quelques éloges de la part du chef du gouvernement croate : « l’économie chinoise continue de croître d’une manière durable et saine. La Chine est devenue une force motrice importante pour la croissance de l’économie mondiale. La Croatie souhaite approfondir sa coopération économique et commerciale avec la Chine », a déclaré M. Milanovic.

Durant son séjour, le président du Comité Permanent de l’APN a également rencontré le président croate Ivo Josipovic. Lors de cet entretien, M. Wu a, d’une part, clairement exprimé son intention d’encourager les touristes chinois à visiter la Croatie, pays doté de « grandes forêts » et de « ressources en eau ». D’autre part, il a vanté l’industrialisation de cette nation, évoquant, entre autres, le développement du secteur de la construction navale. Saisissant cette occasion, M. Wu a invité les entreprises chinoises à prendre part à des projets d’infrastructures croates à l’instar des ports, des centrales et des lignes ferroviaires.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*