France/Autriche : Vivalis fusionne avec Intercell

France-Autriche Vivalis fusionne avec IntercellVivalis, géant français de la biotechnologie, va fusionner avec Intercell, son concurrent autrichien. Ensemble, ils formeront Valneva, une nouvelle entreprise spécialisée dans la production des vaccins et des anticorps.

Les deux parties ont annoncé la nouvelle dimanche. Valneva sera basée à Lyon et cotée aux Bourses de Paris et de Vienne. Selon les termes de l’accord, pour un lot de 40 de leurs titres, les actionnaires d’Intercell auront droit à 13 nouvelles actions ordinaires de Vivalis. Cela correspond à 31,7 % de prime comparé au cours moyen de l’action Intercell lors des 3 derniers mois. Ce n’est pas tout : dès qu’un  vaccin signé Intercell décrochera l’AMM, ses actionnaires recevront des titres équivalents à 27 actions de Valneva. Toutefois, les actionnaires de Vivalis et d’Intercell détiendront respectivement 55 % et 45 % du capital de la nouvelle entreprise au terme du processus de fusion. Après cette étape, Valneva compte opérer une capitalisation à hauteur de 40 millions d’euros (50 millions de dollars américains). Ce, dans l’optique de conforter ses finances.

En France, ce rapprochement semble amplement soutenu : selon certaines estimations, 68,5 % des actionnaires de Vivalis y sont favorables. Par contre, beaucoup moins du côté d’Intercell, soit 15 % d’après le même sondage. De leurs avis dépendra la ratification de cet accord. Même les institutions poussent les deux parties à s’unir : ainsi, le Fonds Stratégique d’Investissement (FSI), qui a pour vocation de soutenir financièrement les entreprises innovantes ou stratégiques, est partant pour subventionner Valneva jusqu’à 25 millions d’euros (31,5 millions de dollars américains). Un tel budget ne pourra que servir aux ambitions de la nouvelle enseigne. Celle-ci compte, en effet, bien de vaccins en phase de développement, dont certains contre la tuberculose ou la bactérie pathogène Pseudomonas.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*