Autriche : T-Mobile s’intercale entre Orange Autriche et Hutchison

Autriche T-Mobile s’intercale entre Orange Autriche et HutchisonAprès de longues tractations, Hutchison 3G et Orange Autriche sont enfin sur le point de fusionner. Mais, cette opération pourrait être mise à mal par T-Mobile Austria, qui entend faire appel contre l’attribution des fréquences permettant le développement des services 4G sur la norme LTE. Un des points majeurs du rapprochement entre les deux premiers opérateurs téléphoniques.

Orange Autriche et Hutchison 3G fusionneront ou ne fusionneront pas ? Cette question mérite d’être posée. Au début du mois, l’autorité de tutelle avait donné son accord à cette opération. Et, la semaine dernière, c’était autour de la direction de la concurrence autrichienne (BWB) de se dire favorable à cette fusion. Le bout du tunnel après environs un an de discussions entre les deux parties. Selon les termes de l’accord, Hutchison devait racheter Orange Autriche moyennant la somme d’1,3 milliard d’euros (1,63 milliard de dollars américains). Mais, c’était sans compter l’entrée en jeu de T-Mobile Austria. Selon certaines indiscrétions, la succursale de Deutsche Telekom ne souhaite pas être devancée par sa concurrence dans la construction des LTE (Long Term Evolution), réseaux de nouvelle génération. Pourtant, si la fusion se concrétisait, elle donnerait directement libre cours au développement de ce projet. Ce qui mettrait T-Mobile en retard d’environs un an, selon certaines estimations.

Ainsi, afin d’éviter pareil scénario, T-Mobile Austria va saisir très prochainement la justice afin de contester l’octroi des fréquences liées aux services de quatrième de génération. En fait, cet opérateur téléphonique ne s’en prendra pas à ses deux concurrents engagés dans le processus de fusion mais, plutôt, à l’instance autrichienne de régulation des télécoms. A l’heure actuelle, 4 opérateurs se partagent le marché autrichien des télécommunications estimé à 8,4 millions de consommateurs. De quoi imaginer la férocité de la concurrence qui y règne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*