Chine : la hausse des loyers pose problème

pekinDepuis déjà 2 ans, le gouvernement chinois a adopté certaines mesures strictes afin d’éviter une bulle immobilière. Toutefois, ces résultats sont mitigés à cause des loyers sans cesse croissants.
L’immobilier est un des piliers de l’économie chinoise. Il y eut un temps où ce domaine contribuait à hauteur de plus de 10 % à la croissance de la puissance émergente, notamment, par le biais d’une forte demande en acier et en ciment. Néanmoins, depuis 2010, les prix dans l’immobilier se sont quelque peu stabilisés. Le gouvernement avait alors entrepris de donner un second souffle à ce secteur : baisse des réserves obligatoires et réduction des taux directeurs, telle était la recette adoptée. Surtout que la remontée de la croissance chinoise en dépendait. Tous ces facteurs combinés avec un regain de la demande des logements de luxe ainsi que l’injection des fonds spéculatifs étrangers a fait craindre aux décideurs chinois une bulle immobilière.
Retournant sa veste, le même gouvernement a serré le secteur. Interdiction d’acheter un second appartement, hausse de l’apport personnel en cas d’obtention de crédit immobilier et entrée en vigueur d’impôts fonciers dans certaines villes, tout était fait pour décourager la clientèle. Résultat : sur les deux dernières années, les prix de l’immobilier n’ont grimpé que de 4 à 7 %. N’empêche, ces mesures draconiennes n’ont pas résolu la problématique de l’augmentation des loyers dans les grandes villes chinoises. Depuis 2011, ils y ont grimpé de 10 % en moyenne, d’après les médias locaux. Cette hausse a atteint même plus de 20 % dans certains quartiers de la capitale chinoise au second semestre 2012.
En fait, la difficulté se situe d’abord au niveau du permis de résidence. Ce document est délivré aux autochtones des villes chinoises, leur octroyant certains avantages dont la possibilité d’acquérir une habitation. Autrement dit, ceux qui ne disposent pas de ce sésame sont contraints à louer. Autre problème, c’est la lenteur constatée dans la construction des logements à loyer modéré.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*