Chypre : le français Total rafle 2 blocs pétroliers

Chypre le français Total rafle 2 blocs pétroliersTotal va explorer du gaz et du pétrole dans deux blocs chypriotes. La compagnie pétrolière française et cet Etat européen ont paraphé mercredi des documents scellant cet accord.

Fort d’importantes découvertes en hydrocarbures au large de ses côtes méridionales, Chypre veut désormais s’ériger en plateforme régionale dans le domaine de l’énergie. D’où, la satisfaction du ministre chypriote du Commerce, Neoclis Sylikiotis, après la signature de cet engagement : « avec cette décision, le gouvernement de Chypre a réalisé l’un des plus importants objectifs de sa stratégie énergétique, à savoir mener à bien une deuxième série d’attributions de licences », a-t-il déclaré. Dans ce cadre, Total a obtenu une licence pour l’exploration des blocs 10 et 11. Ces gisements sont situés juste à côté du bloc 12, qui recèle d’importantes réserves en gaz. Elles ont été découvertes par Noble Energy. Dans la foulée, cette entreprise américaine a annoncé son intention d’y effectuer des forages, poursuivant ses recherches de gaz et de pétrole également. En tout cas, cette zone contiendrait de ressources gazières de l’ordre de 140 à 225 milliards de mètres cubes. Pour en avoir une idée de la portée, ces réserves peuvent couvrir la consommation chypriote en gaz pendant plusieurs décennies. En outre, elles correspondent à 5 fois la consommation annuelle de la France. Il y a donc de quoi pousser les investigations.

Pour Chypre, la manne énergétique peut être la clé de sortie de crise. En effet, cet Etat européen n’est pas épargné par les problèmes économiques du Vieux continent. Nicosie est allé même jusqu’à solliciter une aide de l’Union Européenne et du Fonds Monétaire International (FMI). Jusqu’à présent, les négociations ne sont pas encore arrivées à leur terme. Dans l’attente, Chypre avance dans ses explorations énergétiques.

A propos de Fitzpatrick 1365 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*