Etats-Unis/Iran : quand la diplomatie américaine rencontre l’opposition iranienne …

délégation de la diplomatie américaineUne délégation de la diplomatie américaine a rencontré dimanche à Paris Maryam Radjavi, la présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne. Tout un symbole.

Une telle entrevue ne peut que faire couler beaucoup d’encre : une délégation de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants s’est entretenue avec Mme Radjavi, la responsable de l’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI). Cette formation politique, qui est, bien entendu, opposée au pouvoir en place à Téhéran, figurait sur la liste noire des mouvements terroristes jusqu’à septembre dernier. Date à laquelle Washington a décidé de la retirer. Lorsqu’on considère les sanctions que les USA adoptent présentement contre l’Iran, cette décision prend plus d’importance. En ce moment, c’est carrément des contacts qui s’établissent entre les deux parties. Aussi, la délégation diplomatique américaine et l’opposante iranienne ont échangé sur la menace que peut être le régime iranien pour la paix et la sécurité dans le monde ainsi que sur les discussions portant sur le nucléaire et leur échec. Celles-ci visaient à contrecarrer un programme nucléaire militaire. Enfin, des questions des droits humains et de grogne sociale ont été évoquées.

Dans un communiqué publié à l’issue de cette rencontre, la diplomatie américaine et l’opposition iranienne ont tenu à expliquer le bien-fondé de cette réunion : « le gouvernement américain doit revoir sa politique concernant l’Iran après le refus par le guide suprême de la dernière offre de l’Administration américaine pour des négociations nucléaires. L’Administration devrait s’adresser à des membres de l’opposition iranienne … au lieu de mener des négociations infructueuses avec les dirigeants iraniens … ».  Un message on ne peut plus clair.

2 Comments

  1. Ils ont vraiment envie de se faire detester au point que l’Iran fasse un faux pas et qu’ils aient une bonne excuse pour les attaquer. Mais aucun VRAI iranien ne les supporte ni les acceptera. Si jamais les americains utilisent et arment les Moudjs, ca sera encore pire que de laisser les iraniens acquerir la bombe nucleaire, pire que la syrie, l’Irak et l’Afghanistan reunis…

  2. Je ne suis pas sympathisant du gouvernement iranien mais je veux bien une entendre entre Iran et usa mais que Etat unis envoie une délégation pour parler avec monaféghin du peuple je suis dégoûter
    ces gens là sont des terroriste ((pas terroriste de n’importe qui terroriste de leurs propres peuple et Allier de sadam hossein))
    j’espère que usa va très vite comprendre son mauvaise action et laisser ces assassins à leurs place c’est à dire dans poubelle d’histoire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*