Etats-Unis/Chine : Chesapeake vendue à Sinopec

Etats-Unis-Chine Chesapeake vend à SinopecChesapeake Energy, le numéro 2 américain de la production de gaz, a cédé au chinois Sinopec 50 % de ses actifs dans le bloc pétrolier et gazier du Mississipi Lime situé au sud des USA.

Contre une enveloppe de 1,02 milliard de dollars américains, Chesapeake Energy a conclu cette affaire avec Sinopec. L’entreprise chinoise va donc acquérir « 50 % des parts indivises dans le domaine pétrolier et gazier de 344 000 hectares de Chesapeake dans le gisement de Mississipi Lime dans le nord de l’Oklahoma », ont annoncé les deux parties par voie de communiqué. Si Chesapeake Energy  accepte de se séparer de plusieurs de ses actifs présentement, c’est parce qu’il fait face à une montagne de dettes de l’ordre de 12 milliards de dollars américains. Cette situation a été particulièrement déclenchée par la baisse drastique des prix du gaz naturel sur les marchés internationaux. Un trou que l’américain tente de combler en vendant des milliards d’actifs. Mais, comme le veut la diplomatie, Chesapeake Energy n’a exprimé que le bon côté de ces ventes : ainsi, pour ce cas de figure, un responsable de l’entreprise américaine a dit la satisfaction de l’entreprise « d’annoncer la conclusion de l’accord concernant Mississipi Lime avec Sinopec ». Cette dernière a « fait progresser (Chesapeake Energy) dans la réalisation de (ses) objectifs de ventes d’actifs … », a-t-il rajouté. La même source a estimé que le chinois dispose d’assez de moyens pour développer ce gisement.

Lors du quatrième trimestre 2012, les actifs cédés à Sinopec correspondaient à une production de 34 000 barils d’équivalent pétrole au quotidien. Quant aux réserves prouvées des mêmes actifs, elles étaient estimées à 140 millions de barils d’équivalent pétrole.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*