Nucléaire iranien : Fermeté des USA sur les sanctions

000000Un conseiller du président américain Barack Obama a annoncé jeudi que les Etats-Unis n’envisageaient pas d’alléger les sanctions à l’encontre de l’Iran dès le début des négociations sur son programme nucléaire. Et ce malgré l’arrêt, selon un haut parlementaire iranien ,de  l’arrêt de l’enrichissement d’uranium à 20%.

Washington attend de Téhéran des preuves concrètes de bonne volonté mais il est toutefois disposé à prendre en compte les récentes ouvertures de Téhéran. Selon un assistant parlementaire au Sénat, la Maison Blanche a accueilli jeudi, une réunion de conseillers de sénateurs pour les convaincre de ne pas adopter une nouvelle série de sanctions contre l’Iran, sans alléger les sanctions déjà en vigueur de manière à tester les intentions iraniennes.

Depuis l’élection du modéré Hassan Rohani à la présidence de la République islamique d’l’Iran, celle-ci a multiplié les signes de conciliation dans ses négociations avec les grandes puissances occidentales sur son programme nucléaire controversé Le dernier en date vient cette semaine d’un haut responsable iranien de la commission parlementaire de la sécurité nationale. Il a annoncé l’arrêt des opérations d’enrichissement d’uranium à 20%.

Le pays ayant auparavant affirmé qu’il ne céderait rien sur son droit à l’énergie nucléaire, le haut responsable iranien explique cette décision par le fait que le pays dispose de suffisamment de stock d’uranium enrichi à 20% nécessaire au fonctionnement de son réacteur de recherches médicales de Téhéran auquel il était destiné.

Quelle qu’en soit la raison,l’arrêt de l’enrichissement d’uranium au-delà du seuil de 5% servant aux activités civiles répond à une des principales demandes des puissances occidentales. Cette annonce de l’Iran n’a pas été commentée par l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) chargée de veiller à la non-prolifération nucléaire.

La prochaine rencontre de l’Iran avec le groupe des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et de l’Allemagne aura lieu à Genève les 7 et 8 novembre prochains.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*