Nouvelle escalade entre Israël et Gaza

roquete-gaza-israelMercredi, une attaque massive de roquettes du mouvement radical palestinien Jihad islamique a entraîné les frappes israéliennes les plus violentes depuis l’opération « Pilier de défense » déclenchée par Israël en novembre 2012. L’escale se poursuivait jeudi matin avec des tirs de roquettes de Gaza vers le sud d’Israël.
Le Jihad islamique a lancé l’opération « Rompre le silence » en représailles à la mort mardi de trois de ses combattants dans un raid israélien. Une cinquantaine de missiles ont  été tirés sur Israël, soit plus que la somme de tous les missiles tirés de Gaza depuis le début de l’année. L’Etat hébreu a répliqué avec une violente attaque sur Gaza. Son aviation aurait procédé à une trentaine de raids. Les cibles de ces attaques étaient des camps d’entraînement des Brigades Al-Qods, la branche militaire du Jihad islamique et des Brigades Ezzedine Al-Qassam, le bras armé du Hamas.
Selon un porte-parole militaire israélien, des chars israéliens positionnés à la frontière avec l’enclave de Gaza ont également procédé, mercredi dans la soirée, à des tirs sur « deux sites terroristes ». Israël a rendu le Hamas, aux commandes sur la bande de Gaza, responsable de ces attaques. Mais, selon l’Union européenne, le Hamas lui-même serait particulièrement menacé par le Jihad islamique, à la fois sur le plan politique et sur le plan militaire, grâce entre autres à la poursuite du financement iranien.
Israël ne déplore aucune victime. Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a profité de cette occasion pour appeler à une réoccupation entière de la bande de Gaza qu’Israël avait évacuée unilatéralement en 2005. L’organisation radicale palestinienne poursuit ses tirs et affirmait mercredi soir, vers 19h30, avoir lancé 90 projectiles vers Israël. Jeudi matin, de nouvelles roquettes ont été tirées par des activistes palestiniens vers des villes israéliennes.

A propos de Fitzpatrick 1366 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*