Liban : Hezbollah, cible d’un nouvel attentat

liban-attentatLa plaine de Békaa, un des fiefs du Hezbollah chiite dans l’est du Liban, a été le théâtre  dimanche dans la soirée, d’un attentat à la voiture piégée. Cette attaque, revendiquée par les jihadistes du Front al-Nosra, aurait fait quatre morts, selon des sources des services de sécurité libanais.
La voiture piégée était conduite par un kamikaze qui a déclenché sa charge dans le village d’Al-Nabi Othman alors qu’il était sur le point de se faire arrêter par des membres du Hezbollah qui venaient de réaliser qu’il était sur le point de commettre un attentat. Les quatre victimes sont deux membres du Hezbollah et un couple décédé des suites de ses blessures peu après l’explosion.
L’attaque a été revendiquée sur Twitter par le Front al-Nosra au Liban, soupçonnée d’avoir des liens avec al-Nosra en Syrie qui est l’émanation officielle dans le pays d’Al-Qaïda. Il aurait été perpétré en représailles à l’implication du parti chiite dans la reprise par les forces fidèles à Bachar al-Assad de la ville syrienne de Yabroud. Cet ancien bastion rebelle proche de la frontière venait, quelques heures plus tôt à peine, d’être repris par l’armée gouvernementale syrienne.
Le Liban subit de plein fouet le contrecoup du conflit syrien. Et les attaques meurtrières contre les bastions du Hezbollah dans l’Est du Liban et dans la banlieue sud de Beyrouth en sont un parfait exemple. Ils ont été visés par de nombreux attentats suicides à la voiture piégée depuis l’engagement militaire du puissant mouvement chiite en soutien aux troupes du régime de Bachar al-Assad contre les rebelles. Le Hezbollah et les services de sécurité libanais estiment toutefois, que les attentats suicides au Liban devraient considérablement diminuer puisque plusieurs voitures piégées ont été bloquées avec la prise de Yabroud.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*