OLP et Hamas sur la voie de la réconciliation

olp-hamasL’OLP (Organisation de Libération de la Palestine) et le Hamas seraient parvenus mardi, dans la soirée, à un accord sur la formation d’un gouvernement d’union nationale. Cette information, émanant d’un membre de la mission de l’OLP, sous couvert de l’anonymat, n’a pas encore été confirmée officiellement, relancerait la réconciliation interne des Palestiniens.
La délégation de l’OLP menée Azzam al-Ahmad, un dirigeant du mouvement nationaliste Fatah a été accueillie mardi, par le chef du gouvernement du Hamas à Gaza Ismaïl Haniyeh et son numéro deux Moussa Abou Marzouk. La rencontre entre les deux parties a commencé à huis clos dans la bande de Gaza et devrait se poursuivre mercredi. Le futur gouvernement devrait être composé de technocrates et mis en place dans un délai ne dépassant les cinq semaines. Des progrès auraient également été réalisés sur la tenue de futures élections.
Le rapprochement entre les deux frères ennemis se produit alors que les négociations entre l’Autorité palestinienne et l’Etat hébreu se retrouvent une nouvelle fois dans l’impasse, depuis qu’Israël a refusé de libérer, comme prévu le 29 mars, un dernier contingent de prisonniers et réclamé une prolongation des négociations de paix au-delà de l’échéance prévue du 29 avril. Aucun progrès n’a été réalisé sur les questions au cœur du conflit, à savoir les frontières, les colonies, la sécurité, le statut de Jérusalem et les réfugiés palestiniens
Le rapprochement de l’OLP avec le Hamas ne devrait cependant pas servir à débloquer la situation, le mouvement islamiste étant fermement opposé à ces négociations.  Faut-il rappeler qu’aucun progrès n’a été réalisé depuis la signature en 2011 au Caire d’un accord de réconciliation entre le Hamas et l’Autorité palestinienne et les nombreuses annonces de formation imminente d’un gouvernement d’union n’ont jamais été concrétisées.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*