Syrie : Menaces djihadistes prises au sérieux par Bruxelles

djihadistesLes ministres de l’Intérieur des neuf pays européens les plus concernés par « les combattants étrangers » en Syrie se réunissent ce jeudi à Bruxelles pour examiner les pistes de solution pour endiguer ce phénomène. Participent également à la réunion des représentants des Etats-Unis, de la Turquie, du Maroc et de la Tunisie.
Selon les différents renseignements recoupés, il y aurait plus de 15 000 étrangers en Syrie venant de près de 70 pays. La plupart d’entre eux lutteraient avec les groupes islamistes les plus radicaux en tête desquels viennent le Front al-Nosra, la branche locale d’Al-Qaïda, et l’EIIL (Etat Islamique en Irak et au Levant) qui s’est rendu coupable des pires atrocités dans le pays.
Une bonne partie de la réunion de Bruxelles devrait être consacrée au retour de tous ces djihadistes européens dans leurs pays. 130 Français et une cinquantaine de Belges sont déjà rentrés et bientôt  un millier d’Européens qui devraient réintégrer leurs foyers. La crainte des autorités européennes est que les plus endoctrinés d’entre eux n’entreprennent des actions terroristes sur le territoire européen. Il est donc primordial de renforcer la coopération entre les services de renseignement européens dont les capacités actuelles ne permettent pas une surveillance efficace de ces anciens djihadistes.
L’autre crainte des Européens est la formation d’un sanctuaire pour Al-Qaïda en Syrie, aux portes de l’Europe, en cas de renversement de Bachar al-Assad. Pour empêcher cette éventualité, ils souhaitent renforcer leur coopération avec la Turquie qui est le principal pays de transit des djihadistes. Bruxelles attend d’Ankara plus d’efforts en matière de repérage des djihadistes de passage et pas forcément en termes d’arrestations.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*