Irak : Lourd bilan dans des attaques terroristes

bilanDiverses attaques de djihadistes en Irak ont causé lundi la mort de 35 personnes au minimum. De ce nombre, 28 personnes ont été victimes d’un double attentat dans le nord du pays.
Ces derniers jours, les bilans des attaques terroristes en Irak ne font que s’alourdir, comme pour rappeler les tristes souvenirs du niveau de violence atteint dans ce pays en 2008. Et cela semble montrer les limites des forces de sécurité. Ainsi, lundi, l’explosion d’une bombe suivie de celle d’un camion piégé lors d’un attentat suicide à Touz Khourmatou (nord), a fait 28 morts et 148 blessés. A en croire un responsable local, Shallal Abdoul, cette attaque ciblait un poste de contrôle de la police situé non loin du bureau local de l’Union Patriotique du Kurdistan (UPK), le parti politique du chef d’Etat irakien Jalal Talabani.
A côté, un point de contrôle de l’armée a également été visé lors d’un attentat suicide à la voiture piégée à Baqouba au nord de Bagdad : 2 soldats sont morts sur le coup et 5 autres s’en sont sortis avec des blessures. Dans la capitale on a déploré, 2 morts lors d’attaques, comme précisé par des responsables. Par ailleurs, un lieutenant-colonel de la police et un employé de la morgue ont rapporté la mort de 3 soldats à Mossoul, ville située à 300 km de Bagdad, après l’explosion d’un camion-citerne piégé. Lors de cette même attaque, 13 autres soldats se sont blessés.
L’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL) avait revendiqué, via Twitter, un double attentat commis la veille à proximité des locaux de l’UPK et d’un bâtiment des services de renseignements à Jalawla au nord de Bagdad.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*