Irak : Bagdad dans le viseur de l’EIIL

eiilAprès s’être emparés des villes de Tikrit et de Baïji, les djihadistes sunnites de l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL) visent Bagdad. Aussi, appellent-ils leurs partisans à marcher sur la capitale.
En peu de temps, ces islamistes ont avancé dans le nord de l’Irak. La prise de Baïji est particulièrement importante puisqu’elle abrite la principale raffinerie du pays (300 000 barils par jour). Pour l’heure, cela n’a pas eu des conséquences sur les exportations irakiennes, étant donné que la majorité des installations pétrolières se situent au sud du pays ou dans la région autonome du Kurdistan.
A en croire le message de son porte-parole Abou Mohamed al-Adnani, la prochaine cible de l’EIIL serait Bagdad. Ce document a été  traduit sur le réseau américain de surveillance des islamistes SITE. Dans cette adresse, il exhorterait leurs partisans à « marcher sur Bagdad ».
L’offensive de l’EIIL a mis en lumière l’impuissance des forces armées irakiennes, qui ont simplement pris la poudre d’escampette, face à la progression des djihadistes, qui leur a permis de prendre le contrôle, pour la première fois, de la région toute entière de Ninive . Avant ce coup de force, les islamistes occupaient la ville de Falloujah et certaines parties des régions d’al Anbar, de Kirkouk et de Salahedine.
A Mossoul, capitale de la province de Ninive, l’EIIL a enlevé mercredi plus de 50 ressortissants turcs, y compris le consul. Ce mouvement d’insurgés a également retiré d’importantes sommes d’argent de la Banque centrale d’Irak et s’est équipé d’armes lourdes. De son côté, le gouvernement irakien a suggéré au Parlement de décréter l’état d’urgence. Les Etats-Unis se sont dit disposés à fournir « toute aide appropriée » pour combattre les djihadistes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*