Bahreïn : Un responsable américain persona non grata

Tom-Malinowski1Déclaré persona non grata, Tom Malinowski, le secrétaire d’Etat adjoint américain en charge de la Démocratie, des Droits de l’Homme et du Travail, a été prié lundi, par le ministère bahreïni des Affaires étrangères, de quitter ce pays dans l’immédiat. Actuellement, Bahreïn est le théâtre de manifestations des chiites contre le pouvoir sunnite.
Le communiqué publié par l’agence BNA précise les raisons de la décision de la diplomatie bahreïnie. « Les autorités bahreïnies ont dénoncé le fait que M. Malinowski se soit ingéré dans les affaires intérieures de Bahreïn en rencontrant un parti en particulier au détriment d’autres interlocuteurs », est-il mentionné.
En effet, la principale formation politique d’opposition Al-Wefaq a posté sur Twitter une photo montrant la rencontre entre les diplomates américains et différents leaders de l’opposition, parmi desquels figurait Ali Salman, responsable d’Al-Wefaq. De l’avis des autorités bahreïnies, l’attitude de M. Malinowski est contraire aux règles de diplomatie et porte atteinte aux  rapports normaux interétatiques.
En réaction, Jen Psaki, porte-parole du département d’Etat américain, a exprimé, par voie de communiqué, l’inquiétude de Washington suite à la décision de l’Exécutif bahreïni d’expulser Tom Malinowski. Ce dernier « est à Bahreïn et reste à Bahreïn », a-t-elle déclaré.  Ajoutant, que «Tom Malinowski est en visite pour affirmer et renforcer les liens bilatéraux, et soutenir les efforts de réformes du roi et les efforts de réconciliation à un moment important, notamment au regard des évènements dans la région ».
Malgré cette affaire, la diplomatie bahreïnie a affirmé que les relations entre le royaume et les USA ne seraient pas affectées. A noter que le quartier général de la Ve flotte américaine est installé à Bahreïn, pays situé dans le Golfe en face de l’Iran.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*