Qatar Airways : Acquisition de 50 Boeing

La compagnie qatarie Qatar Airways a profité du salon aéronautique de Farnborough, l’évènement aéronautique de l’année qui se tient actuellement jusqu’à dimanche dans la banlieue de Londres pour concrétiser  mercredi l’achat de 50 Boeing 777-9X, un contrat dont la valeur au prix catalogue est de 18.9 milliards de dollars.

Aeronautique-Qatar-Airways-achete-50-Boeing-777X

Cette acquisition de la  compagnie de Doha a été la seule commande ferme d’envergure au troisième jour du salon. Elle fait suite à une intention d’achat dévoilée au salon aéronautique de Dubaï et est assortie d’une option d’achat de 50 exemplaires supplémentaires qui porterait le montant total de la commande à 37.7 milliards de dollars au prix catalogue.

Le salon de Farnborough se distingue par l’appétit remarquable des compagnies aériennes pour les long-courriers dans leur version modernisée. La société de location d’avions MG Aviation a également finalisé une commande ferme pour deux long-courriers Boeing 787-9 Dreamliners d’une valeur de 499 millions de dollars. L’avionneur américain Boeing qui a convaincu la compagnie de Doha a également annoncé un protocole d’accord avec la compagnie privée chinoise Hainan Airlines portant sur une commande, encore soumise au feu vert du gouvernement chinois, de 50 avions moyen-courriers remotorisés 737 MAX 8 d’une valeur  de 5.1 milliards.

Boeing et son rival européen Airbus ont fait le choix de remotoriser leurs long-courriers plus anciens, le 777 et l’A330, et les nouvelles versions obtenues ont été baptisées 777X et A330neo (new engine option). Le modèle d’Airbus, dont l’entrée en service est attendue pour fin 2017 a été dévoilé lundi dernier à l’occasion de l’ouverture du salon de Farnborough. Le constructeur européen attend de son avion de lui permette de reprendre des parts de marché à Boeing dans le segment des long-courriers de taille moyenne.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*