Koweït : Fermeture de deux médias pro-opposition

Les autorités koweitiennes ont décidé mardi de fermer la chaîne de télévision Al-Youm et le journal Alam Al-Youm, réputés pro-opposition.

tv-koweit
C’est le ministère koweitien de l’Information qui s’est chargé d’annoncer cette décision par voie de communiqué. Il est reproché à ces deux organes de presse d’avoir « manqué au respect de certaines clauses et conditions ». Ce qui justifie, pour l’autorité de tutelle, le retrait de leur licence.

D’après une source d’Al Ayam rapportée par l’AFP « tout s’est déroulé très vite pour la tv Al-Youm. Nous avons reçu une lettre du ministère de l’Information indiquant que la licence de la chaîne nous a été retirée et que nous devons arrêter immédiatement d’émettre ». C’est ainsi que tous les programmes de cette chaîne de télévision ont été interrompus dans la nuit suivante.

Cette affaire pourrait être qualifiée d’acharnement contre tout ce qui est en lien avec ces deux médias. Pour preuve, pas plus tard que lundi dernier, le gouvernement koweitien a décidé de retirer la nationalité à Ahmad Jabr al-Shemmari, le patron de la chaîne de télévision et du quotidien en question. Pour ce faire, l’Exécutif s’est basé sur la disposition légale exigeant que le propriétaire d’un organe de presse local soit déchu de la nationalité koweitienne.

Curieusement, cette décision a été prise une semaine après que le gouvernement a demandé au ministère de l’Intérieur de revoir la nationalité des personnes posant « une menace à la sécurité nationale ».Toujours dans le cadre de l’exécution de cet ordre, la nationalité koweitienne a également été retirée à l’ancien député islamiste Abdallah al-Bargash, ainsi qu’à ses deux frères, à sa sœur et aux membres de leurs familles. Le gouvernement, qui s’était engagé à réagir sévèrement deux semaines après les manifestations suite à l’arrestation de Mussallam al-Barrak, leader de l’opposition, semble avoir appliqué ses menaces.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*