Thaïlande : Un gouvernement dominé par des officiers

Comme il fallait s’y attendre, des militaires ont été nommés à plusieurs postes ministériels en Thaïlande. Ce qui permet l’armée d’asseoir un peu plus son pouvoir dans ce pays.

Thailande-officier
« Ce n’est pas une surprise de constater qu’un ombre significatif d’officiers de l’armée tient des postes importants dans le gouvernement du Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha », a mentionné lundi, dans ses colonnes, le journal Bangkok Post. C’était juste un jour après la nomination de cette équipe exécutive. Plus précisément, il y a 13 militaires retraités ou en activité sur les 33 membres de ce gouvernement.

« Pratiquement tout l’échelon supérieur de l’armée thaïlandaise se trouve autour de la table», constate Siam Voices. Cela prouve avec suffisance la détermination des hommes en uniforme de contrôler un peu plus la Thaïlande. Toutefois, le général Prayuth a expliqué cette composition gouvernementale en mettant en avant des raisons de sécurité .Occupant en même temps le poste de chef du gouvernement et de responsable de la junte, il s’est entouré de proches. De l’avis de The Nation, « cela devrait lui permettre de suivre la feuille de route qu’il s’est fixée », à savoir amorcer des réformes du système politique et instaurer « la véritable démocratie », comme l’intéressé l’a lui-même dit, en organisant notamment des élections d’ici fin 2015.

Parmi les militaires ayant fait leur entrée dans le gouvernement figure le général Tanasak Patimapragorn, nouveau ministre des Affaires étrangères. Un choix non judicieux selon le Bangkok Post. « Avoir des hommes en uniforme dans des ministères qui ont affaire avec le monde extérieur n’est pas faire une faveur à notre pays », souligne-t-il.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*