Utilisation par l’EI des armes biologiques ?

Les données de l’ordinateur d’un djihadiste de l’Etat Islamique ont révélé après analyse que le mouvement djihadiste semble porter un intérêt inquiétant à la fabrication et à l’usage d’armes biologiques.

A burnt vehicle belonging to Iraqi security forces is pictured at a checkpoint in east Mosul, one day after radical Sunni Muslim insurgents seized control of the city

L’ordinateur portable a été saisi par des rebelles modérés syriens en janvier dernier dans un village du nord de la Syrie. Il appartenait à un Tunisien qui a étudié la physique et la chimie dans deux universités du nord-est de la Tunisie avant de disparaître en Syrie en 2011.

Dans 146 Gygabytes de données trouvés dans des fichiers masqués, des documents rédigés en français, en anglais et en arabe ont été découverts. Parmi eux, un document explicatif particulièrement inquiétant de 19 pages, s’étend sur le développement et l’emploi des armes biologiques.

Il explique notamment comment convertir la peste bubonique qui frappe les animaux en arme de guerre. Il va jusqu’à détailler comment tester l’arme en toute sécurité avant de l’utiliser dans une attaque terroriste. Le document recommande également d’utiliser de petites grenades contenant un virus dans des endroits clos comme les métros, les stades de football ou les salles de concert ou même lors d’opérations suicide.

Même si rien actuellement ne suppose que les  djihadistes possèdent un arsenal chimique, la menace d’attaque terroriste à grande échelle de ce genre est prise très au sérieux. Leur intérêt depuis des années pour les armes de destruction massive est notoirement connu. Les efforts des Occidentaux, particulièrement des Etats-Unis pour empêcher les terroristes de franchir ce cap, se heurtent maintenant à la difficulté apportée par la création du califat de l’Etat Islamique. Les zones entre la Syrie et l’Irak sous son contrôle incluent l’université de Mossoul et un laboratoire dans la ville de Raqqa qui pourraient fournir aux djihadistes toutes les conditions nécessaires à ce type de recherche.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*