Irak : Aide du Canada contre l’EI

Lors d’une visite surprise à Bagdad, le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a annoncé une aide militaire et humanitaire de l’ordre de 15 millions de dollars en faveur de l’Irak.

John-Baird
Pour le Premier ministre canadien Stephen Harper, l’Etat Islamique (EI) constitue une menace sur la sécurité mondiale. Assimilant ce mouvement aux talibans d’Afghanistan, le chef du gouvernement canadien a estimé que les djihadistes de l’EI sont capables de lancer une guerre sainte régionale et que leur organisation peut se muer en camp de formation et de recrutement pour le terrorisme international. Tout cela a suffi à convaincre le Canada d’aider le gouvernement irakien à lutter contre l’EI.

Plus concrètement, le chef de la diplomatie canadienne a, lors de son passage dans la capitale irakienne, annoncé un appui militaire et humanitaire supplémentaire en faveur de ce pays. Les15 millions de dollars octroyés à Bagdad dans ce cadre seront destinés au renforcement de la sécurité et à l’effort humanitaire pour les populations déplacées.

 « Le Canada ne se tiendra pas les bras croisés pendant que l’EI continue d’assassiner des civils innocents, incluant des membres de minorités ethniques et religieuses », a déclaré, à cette occasion, M. Baird. Et de poursuivre, « nous continuerons d’évaluer la situation et nous fournirons plus de soutien lorsque le besoin s’en fera sentir », s’est-il engagé.

Plus précisément, le Canada se limitera à fournir des équipements militaires de défense comme des casques, des vêtements de protection et des véhicules pour les éléments engagés dans les combats contre l’EI. En outre, le gouvernement canadien versera une enveloppe de 5 millions de dollars aux autorités dans le but de limiter la circulation des combattants étrangers entre l’Irak et la Syrie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*