Chine : Les plus fortunés, candidats à l’émigration

Une étude réalisée par le fonds de gestion Barclays Wealth et publiée lundi révèle que près de la moitié des Chinois les plus fortunés envisageraient de quitter le pays, la plupart d’entre eux lorgnant du côté de Hong Kong.

la-moitie-des-chinois-les-plus-fortunesCette étude mondiale a été menée sur 2 000 personnes disposant d’un patrimoine net supérieur à 1.5 million de dollars et à travers 17 pays. Elle a révélé que 47% des riches Chinois, de la Chine Populaire, interrogés envisageraient d’émigrer dans les cinq prochaines années.

Les principales raisons évoquées sont la recherche d’un meilleur cadre éducatif et de meilleures opportunités professionnelles pour les enfants à l’étranger.La détérioration de l’environnement, conséquence du développement accéléré de la Chine, entre également en ligne de compte. Les plus grandes villes du pays sont régulièrement enveloppées d’un âcre smog brunâtre. 30% de ces Chinois candidats à l’émigration visent le territoire chinois de Hong Kong doté d’une très large autonomie et 23% ciblent le Canada bien que ce pays ait décidé cette année de mettre fin à son programme accordant des permis de résidence en échange d’investissements. Bien qu’il soit ciblé comme terre d’accueil, Hong Kong n’est pas épargné par la tendance à l’émigration des plus riches avec 16% d’entre eux qui se disent volontiers disposer à quitter le territoire, même si une bonne partie pourrait regagner la Chine populaire qui a beaucoup perdu de son attrait économique après trois décennies d’ascension fulgurante.

La deuxième économie de la planète est en perte de vitesse et le ralentissement de sa croissance pourrait bien s’inscrire dans la durée. Pékin lui-même attend pour cette année une performance économique qui serait la plus faible depuis 14 ans, à savoir 7.5% du PIB.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*