Corée du Sud : Mise au point du premier robot pilote de ligne

Le professeur David Hyunchul Shim et ses étudiants du département d’ingénierie aérospatiale du KAIST, le MIT sud-coréen basé à Daejeon à 150 kilomètres au sud de Séoul, ont mis au point un robot capable de piloter un avion de ligne. Cette innovation prend une connotation particulière au moment où la compagnie aérienne Air France est pénalisée par une grève de ses pilotes.

pibot
Le robot a été baptisé commandant Pibot, de la contraction des mots anglais Pilot Robot. Il a été présenté au public pour la première fois lors de la récente conférence IROS (International Conference on Intelligent Robots and Systems) à Chicago du 14 au 18 septembre courant. Il a été développé à partir d’un simple petit robot de type Biloid Premium fabriqué par la société coréenne Robotis et modifié de manière à pouvoir tenir le manche à balai et actionner le palonnier.Son système de reconnaissance visuelle lui permet de repérer le marquage au sol des pistes de décollage et atterrissage, ainsi que de reconnaître et utiliser tous les voyants et boutons présents dans le cockpit.

Selon les chercheurs qui l’ont mis au point, le robot serait d’ores et déjà capable de piloter un simulateur de vol.De plus, il répondrait à toutes les exigences spécifiées par la FAA (Federal Aviation Administration), l’agence gouvernementale qui chapeaute l’aviation civile aux Etats-Unis.

Les chercheurs sud-coréens espèrent à terme arriver à un système de vol entièrement automatisé qui pourra éventuellement remplacer un jour les pilotes humains aux commandes des avions de lignes. Avec d’un côté des pilotes humains revendicatifs et de l’autre des robots pilotes non payés et jamais fatigués, devrait alors s’ouvrir un nouveau débat sur la priorité entre la rentabilité pour les entreprises et la dimension sociale du travail.

A propos de Fitzpatrick 1334 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*