Arabie Saoudite : Condamnation de quatre femmes pour leur soutien à Al Qaïda

En Arabie Saoudite, quatre femmes viennent d’être condamnées par un tribunal de Riyad à purger des peines allant de 6 à 10 ans de prison pour avoir apporté leur soutien au mouvement terroriste Al Qaïda et préparé leurs enfants à aller au Djihad.

4femmes-ksa-al-qaidaLe verdict est tombé mercredi dernier. Un tribunal de la capitale saoudienne spécialisé dans le terrorisme a jugé coupables ces quatre femmes, leur reprochant, entre autres, d’avoir « préparé certains de leurs enfants à la guerre dans des zones de conflit, croyant que cela est un devoir de l’islam », comme l’a indiqué l’agence officielle Spa. Cette source a également repris les chefs d’accusation contre ces femmes, à savoir « soutien à Al Qaïda », « entraînement au maniement des armes », « accession à des sites bloqués sur l’internet » et « téléchargement de documents audiovisuels traitant des techniques de combat ». Il est fort probable que trois de ces femmes soient de nationalité saoudienne, l’agence de presse ayant précisé que la peine d’emprisonnement des trois concernées était accompagnée d’une interdiction de sortie du territoire saoudien.

Ces trois dernières années, plusieurs autochtones et étrangers soupçonnés d’être membres d’Al Qaïda ou d’avoir pris part, de près ou de loin, à la série d’attentats menés par ce mouvement terroriste en Arabie Saoudite entre 2003 et 2006 ont été jugés dans des tribunaux spécialisés dans le terrorisme. De son côté, le grand mufti d’Arabie Saoudite, Abdel Aziz Al-Cheikh, avait demandé en août aux jeunes musulmans à ignorer les « appels au djihad » après avoir traité le groupe Etat Islamique (EI) d’« ennemi numéro un de l’islam ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*