Irak : Daesh signe une nouvelle tuerie

Selon des informations émanant mercredi d’un responsable local et d’un médecin, au moins 46 membres d’une tribu sunnite dans la province d’Al-Anbar à l’ouest de l’Irak ont été exécutés par des djihadistes de l’Etat Islamique (Daesh). Cette tribu avait combattu ce mouvement rebelle.

daeshi_irakC’est par balles que ces hommes de la tribu Albounimer ont été tués au nord de Hit, d’après un chef local qui s’est exprimé sous couvert de l’anonymat. Un médecin de l’hôpital de cette localité a confirmé le nombre de personnes exécutées. Et, un colonel de police ainsi qu’un chef des miliciens Sahwa, qui affrontent Daesh, ont également certifié la tenue de cette tuerie mercredi dernier. A noter que la ville de Hit est tombée entre les mains des islamistes depuis la semaine dernière et contrôlent la majeure partie de la province d’Al-Anbar. Bien qu’ils y soient depuis début 2014, les insurgés en ont conquis plusieurs régions à partir du mois de juin.

Ce type de massacres pourrait avoir, pour objectif, d’effrayer les tribus locales qui s’opposent à l’EI. Des images insoutenables montrant la tuerie de Hit ont été diffusées sur internet .Plus de 30 hommes y apparaissent, alignés sur une voie ensanglantée et scrutés par des plus jeunes. Beaucoup de ces détenus avaient les yeux bandés, les mains attachées au dos ou les pieds nus. Néanmoins, ces photos n’ont pas encore été authentifiées.

Jusqu’à présent, l’EI n’a pas revendiqué cette tuerie. A cette allure, ce mouvement pourrait prendre le contrôle de l’ensemble de la province d’Al-Anbar, laquelle est voisine de la Syrie et située à proximité de Bagdad.En réaction, des chefs locaux des tribus sunnites ont demandé à la coalition internationale contre l’EI de déployer des éléments au sol. Pour l’heure, celle-ci n’a effectué que des frappes aériennes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*