Irak : Exécution par de nombreux sunnites par l’EI

L’Etat Islamique (Daesh) a signé un nouveau massacre en exécutant plus de 200 membres de la tribu sunnite d’Albounimer, qui vit dans la province d’Al-Anbar à l’ouest de l’Irak et s’oppose au mouvement terroriste.

execution-en-masse-en-irakD’après plusieurs sources, ce massacre, qui comprend des femmes et des enfants parmi les victimes, a eu lieu en l’espace des dix derniers jours. Certaines images de ces tueries en série ont été diffusées sur internet. Dans l’une de ses vidéos, une trentaine d’hommes apparaissaient sur une rue ensanglantée, un terrible spectacle suivi par de jeunes hommes et des enfants aux alentours.

C’est depuis le mois de janvier que les islamistes de l’EI ont pris le contrôle de certains secteurs de la province d’Al-Anbar. A noter que, s’étendant de Bagdad à la Syrie, cette région revêt un intérêt stratégique. Par ailleurs, les rebelles de Daesh ont enlevé par dizaines, dans la province de Salaheddine, des membres de la tribu Joubour, d’après un rapport des responsables et d’un chef tribal. Pour information, cette tribu avait récemment défié le groupe ultra-radical en prenant les armes contre lui.

Très prochainement se déroulera l’Achoura, une des principales fêtes pour les musulmans chiites. Dans ce contexte tendu, les autorités irakiennes redoutent des attaques, étant donné que les chiites sont considérés comme hérétiques par les sunnites de l’EI. A ce propos, ces derniers jours, bon nombre de pèlerins ont été victimes d’attentats sur le chemin menant à la ville sainte de Kerbala. Ainsi, 13 pèlerins ont-ils été tués dimanche dans une attaque au sud-ouest de Bagdad. Et, la veille, 24 personnes sont mortes dans la région de la capitale irakienne.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*