Accord de coopération militaire entre l’Algérie et la Libye

L’Algérie a répondu favorablement à la demande formulée par la Libye qui avait sollicité que le premier Etat assure la formation de son armée. D’après des informations relayées par la chaîne Al Arabiya et le quotidien El Khabar, c’est le représentant de la Libye auprès des Nations Unies, Ibrahim Debachi, qui l’a annoncé vendredi dernier.

coop-militaire-libye-algerieA en croire M. Debachi, la Libye semble avoir l’embarras du choix. « Nous avons accepté des offres de la part de l’Egypte, mais l’Algérie a également accepté de former des Libyens », a-t-il indiqué précisant que « le programme d’entraînement militaire en Egypte est pour le moment limité. Toutefois, un vaste programme plus développé est prévu avec l’Egypte et l’Algérie dans le futur ». Il a aussi reconnu que les limites des capacités de l’aviation militaire de la Libye, sont « en phase de développement ». Optimiste, le diplomate a indiqué que cette flotte devrait disposer d’avions et d’aptitudes supplémentaires dans un avenir proche.

Le représentant libyen à l’ONU ne pouvait pas s’exprimer sans évoquer la situation qui prévaut actuellement dans son pays. Faisant d’abord état des avancées des troupes libyennes sur le terrain, il a estimé que la reprise du contrôle de Tripoli est fonction du délai que les responsables militaires jugeront approprié. A ce propos, la capitale libyenne est actuellement sous le contrôle de diverses milices armées. De l’avis de ce diplomate, la solution à la crise libyenne réside dans la préparation et le respect d’une Constitution démocratique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*