Etats-Unis : Etat d’urgence décrété à Ferguson

A Ferguson, quartier situé dans la banlieue nord-ouest de Saint Louis aux USA, l’état d’urgence a été décrété par le gouverneur de l’Etat de Missouri, Jay Nixon. Pour cause, il est possible, selon cette autorité, qu’il y ait des émeutes à la suite de l’annonce des conclusions de l’affaire du policier blanc ayant abattu un jeune Noir en août dernier.

nixonDurant 30 jours, l’état d’urgence sera maintenu à Ferguson. Redoutant une « possibilité d’émeutes étendues », M. Nixon a d’ores et déjà prévenu que« la violence ne sera pas tolérée». Pour preuve, il a ordonné le déploiement de l’armée en renfort de la police locale. Ces forces de l’ordre ont pour mission de maintenir le calme dans ce quartier. En fait, en août dernier, le gouverneur de l’Etat de Missouri avait déjà été confronté à des émeutes raciales qui ont éclaté suite à l’indignation due au décès de Michael Brown, le jeune Noir abattu de six balles par Darren Wilson, le policier blanc.

Dans son action, M. Nixon semble soutenu par d’autres autorités. Ainsi, le FBI a rendu publique une note d’information destinée à prévenir tout accès de violence pas exclusivement à Ferguson mais dans l’intégralité du territoire américain. Pour cause, plusieurs manifestations dans le pays sont d’ores et déjà prévues, après l’annonce du verdict par le grand jury. Si la légitime défense n’est pas accordée à Darren Wilson, il devra être jugé. L’opinion sera fixée à ce sujet dans les tout prochains jours.

Au préalable de cette décision, des manifestants ont bloqué lundi, une heure durant, un carrefour situé dans le centre de Saint Louis. En réaction, la formation raciste du Ku Klux Klan a menacé de recourir à des armes létales contre les manifestants.

A propos de Fitzpatrick 1366 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*