Libye : Ansar al-Charia sur la liste noire de l’ONU

Désormais, le groupe islamiste libyen Ansar al-Charia figure sur la liste terroriste du Conseil de sécurité des Nations Unies. L’organe décisionnel de l’ONU l’a annoncé mercredi, justifiant cette décision du fait des liens de ce mouvement avec Al Qaïda.

ansar-liste-noir-onuEn faisant son entrée dans cette liste noire, Ansar al-Charia a été immédiatement sanctionné. Suite à une demande formulée par le Royaume-Uni, la France et les USA, les membres de cette organisation terroriste ont été frappés d’un embargo sur les armes, un gel des avoirs et une interdiction de voyager. Ce groupe islamiste a pour fief Benghazi, deuxième ville de Libye distante de 1 000 km de Tripoli. Il figurait déjà dans la liste terroriste de ce pays maghrébin et des Etats-Unis avant que les Nations Unies n’en fassent autant.

Ansar al-Charia est soupçonné d’avoir pris part à l’organisation de l’attentat de septembre 2012 à Benghazi au cours duquel quatre ressortissants américains, dont l’ambassadeur des USA, avaient trouvé la mort. Il faut préciser que les mesures prises par l’ONU touchent non seulement Ansar al-Charia Benghazi mais aussi le mouvement affilié Ansar al-Charia Derna. A noter que ces groupes sont tous deux liés à Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) et adhérents à d’autres réseaux d’islamistes.

D’après des documents fournis par les trois pays qui ont plaidé pour cette inscription sur la liste noire de l’ONU, Ansar al-Charia Benghazi a été actif dans divers camps d’entraînements pour djihadistes, situés principalement en Syrie, en Irak mais également au Mali. Selon les mêmes sources, une douzaine des 24 combattants ayant pris part à l’attaque du complexe gazier d’Amenas en Algérie l’année dernière sont passés par ces camps.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*