La Syrie devenue le premier pays comptant le plus de réfugiés au monde

Un-Syrien-sur-dix-est-un-refugieLe Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés a révélé jeudi des chiffres qui font des Syriens, avec plus de trois millions de personnes qui ont fui le pays depuis le début de la guerre civile en 2011, le principal contingent de réfugiés dans le monde.

Ce sont ainsi 15% de la population de la Syrie qui a fui le pays depuis le début de la guerre civile. Ce chiffre permet à la Syrie de détrôner l’Afghanistan de la triste première place des pays avec le plus grand nombre de réfugiés dans le monde qu’elle occupait depuis une trentaine d’année,devant la Somalie, le Soudan, le Sud-Soudan et la République Démocratique du Congo.

Entre janvier et juin 2014, le nombre de Syriens à avoir fui la guerre s’est élevé à environ 704 000. Et en l’absence de perspective de solution politique et de terme à la confrontation armée, le nombre de réfugiés syriens devraient inévitablement augmenter au point que le HCR l’attend aux alentours de 4.27 millions d’ici la fin de cette année. Cette situation est également lourde de conséquences pour les pays voisins à l’exemple du Liban qui est devenu malgré lui le deuxième pays d’accueil de réfugiés, après le Pakistan voisin de l’Afghanistan, mais avec la plus forte densité de réfugiés au monde.

Le HCR ne tient pas compte dans son classement des 5 millions de réfugiés palestiniens pris en charge par une autre agence de l’ONU. Les quatre ans de guerre civile en Syrie ont également fait plus de 200 000 morts, dont 76 000 l’année dernière, selon les données de l’OSDH (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme), une ONG syrienne établie à Londres et qui se base sur un important réseau de médecins et de militants en Syrie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*