Nouvelle escalade des violences entre le Hezbollah et Israël

hezbollah-israelLe mouvement chiite libanais Hezbollah a mené mercredi une attaque contre des soldats israéliens dans une zone occupée à la frontière du Liban, tuant deux d’entre eux. Les menaces de représailles des autorités de l’Etat hébreu font craindre une nouvelle escalade des violences dans la région.

Selon la revendication faite par le mouvement Résistance islamique, l’aile militaire du Hezbollah, un groupe des martyrs de Qouneitra a visé avec des roquettes un convoi militaire israélien dans le secteur des Fermes de Chebaa, occupé par Israël, près du village de Ghajar. L’armée israélienne a annoncé qu’en plus des tirs de roquettes dans le secteur, qui ont touché un véhicule militaire, des tirs de mortiers avaient également visé une base militaire israélienne sur le mont Hermon.

Tsahal a fait état de deux morts et de sept blessés dans ses rangs. Sa riposte, avec des frappes combinées air et sol, a été particulièrement violente. Selon une source de sécurité libanaise, les chars et l’artillerie israéliens ont bombardé plusieurs villages dans le sud du Liban qui abriteraient, selon Israël des positions opérationnelles du Hezbollah, mais où se trouvent également des positions de l’armée libanaise et de la Finul, la Force intérimaire des Nations unies au Liban chargée de surveiller la frontière israélo-libanaise. Un Casque bleu espagnol de la Finul est décédé après avoir été grièvement blessé. Une enquête est en cours sur les circonstances de sa mort, mais l’Espagne accuse déjà un tir israélien.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a tenu mercredi soir à Tel-Aviv une réunion d’urgence avec son ministre de la Défense Moshé Yaalon, le chef des forces armées le général Benny Gantz et le directeur du Shin Beth, les services de sécurité israéliens. Il s’agit du « plus grave » incident à la frontière depuis 2006,selon le porte-parole de l’armée israélienne Peter Lerner. A cette date, une attaque similaire du Hezbollah avait entraîné une guerre dévastatrice avec l’Etat hébreu.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*