Irak : L’OEI s’empare de la ville d’Al-Baghdadi

des-forces-de-securite-irakiennes-sur-la-base-militaireSelon une annonce faite vendredi par le porte-parole du Pentagone, l’organisation de l’Etat Islamique (OEI) s’est emparée d’Al-Baghdadi, une localité située à l’ouest du territoire irakien non loin de la base aérienne d’Al-Assad où 300 militaires de nationalité américaine sont en poste.

« Nous estimons qu’en ce moment, les djihadistes contrôlent Al-Baghdadi », a indiqué le contre-amiral John Kirby. Cette localité, située au nord-ouest de la capitale irakienne Bagdad et construite sur l’Euphrate, figurait parmi les rares villes de la province d’Al-Anbar encore sous le contrôle du gouvernement. Le même jour, Daech a déclaré avoir pris le contrôle d’importantes zones d’Al-Baghdadi. Une information que les forces de sécurité loyalistes ont démentie, affirmant que la majeure partie de la localité était bel et bien sous leur contrôle. De son côté, le contre-amiral John Kirby a quelque peu minimisé l’importance de l’avancée de l’OEI à Al-Baghdadi. « C’est sans doute la première fois depuis deux mois, si ce n’est plus, qu’ils réussissent à gagner un tant soit peu de terrain », a-t-il déclaré. Ajoutant que « nous continuons à estimer que le groupe djihadiste est en position défensive ».

C’est aisément compréhensible que les Etats-Unis se sentent tant concernés par l’avancée des djihadistes à Al-Baghdadi, du fait de la proximité de la base aérienne d’Al-Assad où 300 soldats américains sont actuellement détachés pour donner des formations militaires aux forces de sécurité irakiennes. D’après le Pentagone et des responsables locaux, cette base a été la cible vendredi dernier d’une attaque perpétrée par un groupuscule d’éléments appartenant à l’OEI qui a été repoussé.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*