Ryad appelle Téhéran à arrêter son «comportement négatif» dans la région du Golfe

Le roi Salmane d’Arabie Saoudite a appelé jeudi le régime iranien, à arrêter son «comportement négatif» dans la région, tout en l’invitant à «la coopération et au dialogue». 

L’Arabie saoudite, qui fait partie des alliés des Etats-Unis au Moyen-Orient, et l’Iran, dont les relations avec Washington sont des plus tendues, constituent les deux principales puissances du Golfe et influencent l’ensemble de la région du Moyen-Orient.

«Nous espérons que (l’Iran) change sa politique et son comportement négatif dans la région», a déclaré le monarque saoudien, reprochant à cet Etat musulman à majorité chiite de «déstabiliser» le Moyen-Orient.

Le roi Salmane, qui fête ses 86 ans ce vendredi, a aussi déclaré vouloir que l’Iran «se dirige vers le dialogue et la coopération», d’après l’agence de presse officielle SPA qui a relayé tout le texte d’une allocution devant le Conseil de la choura, principal organe consultatif d’Arabie saoudite.

Le discours du souverain saoudien, diffusé par la télévision publique, a eu lieu avec trois heures de retard et s’est étendu sur moins de quatre minutes. A cette occasion, le roi Salmane est apparu très affaibli, lisant lentement et avec de multiples arrêts.

Toujours au cours de cette semaine, Ryad a accusé Téhéran d’appuyer les insurgés houthis au Yémen dans le lancement d’attaques contre le territoire saoudien. Pour rappel, l’Arabie saoudite s’implique militairement sur le sol yéménite en aidant les troupes loyalistes confrontées à ces rebelles.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*