Covid-19 : Moderna lance des essais pour un vaccin de rappel spécifique au variant Omicron

L’entreprise a annoncé dans un communiqué hier mercredi avoir commencé les essais cliniques d’une dose de rappel de vaccin conçu spécifiquement contre le variant Omicron du SARS-CoV-2.
Le rappel contre ce variant du SARS-CoV-2 sera à la fois évalué en tant que troisième ou quatrième dose. En effet, ces essais comprendront 600 adultes, dont la moitié a déjà reçu deux doses du vaccin de Moderna contre le Covid-19 il y a au moins six mois et l’autre a reçu non seulement ces deux doses initiales ainsi que, il y a au moins trois mois, la dose de rappel déjà autorisée.
Moderna a profité de l’occasion pour faire part de résultats portant sur l’efficacité, contre Omicron, du rappel déjà autorisé, obtenus en analysant le sang de vingt personnes ayant reçu le rappel dosé à 50 microgrammes (soit moitié moins que les deux premières injections).
Selon ces résultats, six mois après l’injection du rappel, les niveaux d’anticorps neutralisants contre Omicron étaient réduits par six par rapport au pic observé vingt-neuf jours après la piqûre, mais restaient détectables chez tous les participants.
Comme Moderna, l’alliance Pfizer-BioNTech a également annoncé cette semaine avoir commencé les essais pour tester son propre vaccin spécifique contre Omicron. Elle évalue à la fois sa formule en tant que rappel et celle pour la série initiale d’injections, chez des personnes auparavant non vaccinées, deux vaccins sont basés sur la technologie de l’ARN messager, qui permet notamment de pouvoir les mettre à jour relativement facilement pour suivre l’évolution des mutations spécifiques aux nouveaux variants.

A propos de Fitzpatrick Georges 1525 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise