Covid-19 : Le gouvernement américain lève l’obligation vaccinale dans les grandes entreprises

Le gouvernement américain a officiellement levé mardi l’obligation vaccinale dans les sociétés comptant plus de 100 salariés, conformément au veto émis par la Cour suprême des Etats-Unis.
Dans un bref communiqué, l’Agence pour la santé et la sécurité au travail (OSHA) a fait part de ce retrait sans évoquer la décision de la plus haute instance judiciaire américaine, qui l’y contraignait.
L’OSHA a précisé « encourager vivement les employés à se vacciner contre les dangers permanents posés par le Covid-19 sur le lieu du travail».
Le Covid-19 a fait plus de 870.000 morts aux Etats-Unis, dont seulement 63 % de la population est complètement immunisée à cause des divergences politiques très fortes sur ce sujet.
Pour rappel, le président américain, Joe Biden, avait déclaré en septembre dernier, envisager de rendre la vaccination obligatoire pour les personnels des grandes sociétés, du secteur médical et les fonctionnaires de l’Etat. Mais, des élus républicains et un pan des milieux économiques avaient immédiatement critiqué cette décision tout en l’assimilant à un abus de pouvoir, allant même jusqu’à saisir la justice.
Ils ont obtenu gain de cause le 13 janvier dernier auprès de la Cour suprême des Etats-Unis qui a jugé recevable leur requête en ce qui concerne les quelque 84 millions de salariés des grandes entreprises. Toutefois, cette juridiction a maintenu l’obligation vaccinale pour les employés des structures sanitaires jouissant de fonds gouvernementaux.

A propos de Fitzpatrick Georges 1523 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise