Les Etats-Unis reconnaissent la mort de deux otages occidentaux dans une de leurs opérations militaires

obama-decuLe président américain Barack Obama a annoncé hier jeudi la mort en janvier d’un Américain et d’un Italien retenus depuis plusieurs années par Al-Qaïda. Ces otages sont morts lors d’une opération « antiterroriste » de l’armée américaine à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan.

Les deux otages étaient Warren Weinstein, un médecin américain, et Giovanni Lo Porto, un travailleur humanitaire italien. L’opération a qui causé leur mort a eu lieu en janvier mais ce n’est qu’il y a quelques jours que les autorités américaines sont parvenues à la conclusion que les deux otages avaient été tués. Dans sa communication, le président américain a déclaré que le bâtiment visé avait fait l’objet de centaines d’heures de surveillance mais qu’aucun signe n’aurait permis de supposer que Weinstein et Lo Porto s’y trouvaient. La Maison-Blanche a promis l’ouverture d’une enquête indépendante sur la mort des deux hommes dont les conclusions devraient permettre d’empêcher que de tels faits se reproduisent. L’administration américaine a également promis des indemnisations pour les familles des victimes.

Warren Weinstein était âgé de 73 ans et avait été enlevé dans la ville pakistanaise de Lahore en 2011 et Al-Qaïda avait proposé de l’échanger contre des islamistes radicaux détenus aux Etats-Unis. Giovanni Lo Porto, lui, était porté disparu au Pakistan depuis janvier 2012. Il avait été enlevé trois jours après son arrivée dans ce pays pour le compte d’une organisation allemande qui construisait des maisons pour les victimes des inondations de 2010. L’attaque qui leur a coûté la vie a vraisemblablement été menée à l’aide de drones, dont l’utilisation continue à faire débat. Ses détracteurs dénoncent le fait que le recours aux drones se traduit par la mort de civils qui ne faisaient pas partie des cibles visées.

A propos de Fitzpatrick 1350 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*