USA – Afrique : Obama reçoit 4 dirigeants africains

Le président américain, Barack Obama, a reçu vendredi 29 juillet dernier à la Maison Blanche ses homologues africains, Yayi Boni du Bénin, Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire, Alpha Condé de Guinée et Mahamadou Issoufou du Niger, des dirigeants récemment élus démocratiquement dans chacun de leurs pays respectifs. Une dernière caractéristique que le dirigeant américain a voulu exalter au travers de cette rencontre.
Tout le monde connaît les grandes lignes de la politique africaine de M. Obama, laquelle repose impérativement sur des bases démocratiques. Une orientation qu’il a proclamée à l’occasion de sa seule visite sur le continent noir, en l’occurrence, au Ghana en Juillet 2009. Et, deux ans après, les choses n’ont pas du tout changé : « J’ai insisté sur le fait que les Etats-Unis avaient été et continueraient à être des partenaires inconditionnels (de ces pays, NDLR) dans ce processus de démocratisation et de développement » déclarait M. Obama à l’issue de la réunion. Au cours de celle-ci, d’une durée d’une heure environs, la sécheresse dans la Corne de l’Afrique a été, entre autres sujets, évoquée ; une situation humanitaire pénible devant laquelle l’homme fort américain veut « une réponse internationale » afin d’y mettre un terme.

En tout cas, les présidents africains ont intérêt à profiter de leurs bonnes relations actuelles avec les Etats-Unis. Car, bien qu’arrivés à la tête de leurs nations « malgré des risques importants pour leur propre sécurité, et malgré d’immenses difficultés » comme le témoignait M. Obama, ils ne sont pour le moins sortis de l’auberge : pendant que l’ivoirien Ouattara pourrait être culpabilisé pour son implication, même indirecte, aux crimes commis lors du récent conflit postélectoral, le nigérien Issoufou et le guinéen Condé ont déjà fait l’objet de tentatives de coup d’état en seulement quelques mois de mandat. S’il y a donc un axe prioritaire à emprunter dans cette coopération, c’est bien celui de la sécurité.

A propos de Fitzpatrick 1349 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*