Irak : le groupe Etat Islamique crie victoire à Ramadi

ramadi-eiDimanche dans la soirée, le groupe Etat Islamique (EI) a annoncé que l’intégralité de la ville irakienne de Ramadi est sous son contrôle. Une information non encore confirmée par le Pentagone, qui s’est limité à décrire la situation comme toujours « mouvante et disputée ».

« Dieu a permis aux soldats du califat de nettoyer toute la ville », a posté l’organisation de l’EI sur des forums djihadistes pour revendiquer sa victoire à Ramadi. Ce groupe a dit dimanche dans la soirée avoir pris le contrôle des derniers quartiers de cette ville. Peu avant, les éléments de l’EI s’étaient emparés, d’après les services de sécurité irakiens, d’une base militaire stratégique installée dans la périphérie de Ramadi. Certains membres des forces de sécurité loyalistes ont déclaré s’être enfuis de la zone alors que les rebelles ont entamé leur attaque.

Son de cloche quelque peu différent de la part du Pentagone, qui n’a pas confirmé la chute de Ramadi. Selon les autorités américaines, la situation y demeure « mouvante et disputée » étant donné que les affrontements se poursuivent. Une porte-parole du département américain de la Défense, Maureen Schumann, a estimé, par voie de communiqué, qu’ « il est trop tôt pour faire des déclarations définitives à propos de la situation sur le terrain en ce moment ».

De son côté, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a assuré que les forces loyalistes vont « tenir leurs positions » par rapport aux djihadistes afin de « ne pas perdre d’autres secteurs ». Ce lundi, plusieurs milices chiites ont pris la direction de Ramadi pour soutenir l’armée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*