Une nouvelle flottille humanitaire va tenter de briser le blocus sur Gaza

flotille-gazaLe député arabe israélien Bâle Ghattas de la Liste arabe unie a annoncé hier dimanche son intention de rejoindre la « Flottille de la Liberté III » qui va tenter de s’approcher des côtes gazaouies, ce que la marine israélienne est déjà chargée d’empêcher.

Actuellement en Grèce, le député arabe israélien a adressé au Premier ministre israélien et à son ministre de la Défense Moshe Yaalon une lettre dans laquelle il les appelle à permettre aux bateaux de la flottille de d’accoster sur les rives de Gaza. Dans les prochains jours, une flottille composée de trois navires transportant des militants pro-palestiniens ainsi qu’une cargaison limitée de panneaux solaires et de matériel médical entre autres partira d’un port de Méditerranée pour tenter de briser le blocus israélo-égyptien exercé sur Gaza. Un seul navire a été présenté par les organisateurs de cette expédition. Il s’agit de la Marianne de Göteborg, un bateau de pêche scandinave qui a déjà à son bord des personnalités telles que le journaliste suédois Kajsa Ekis Ekman, le compositeur israélo-suédois Dror Feiler ou encore la députée européenne espagnole Ana Maria Miranda Paza.

Selon la télévision israélienne, la marine aurait déjà reçu l’ordre d’empêcher la flottille de s’approcher des côtes gazaouies, malgré l’incident qu’avait provoqué une précédente expédition de ce genre. Il y a cinq ans, le Mavi Marmara, qui faisait partie d’une flottille turque, qui tentait de forcer le blocus sur Gaza et qu’Israël soupçonnait de transporter des armes et des munitions, avait été abordée par une opération de l’armée israélienne. L’intervention, qui avait fait neuf morts et vingt-huit blessés parmi les militants et dix blessés parmi les militaires israéliens, avait suscité un tollé international et une rupture progressive des relations avec la Turquie.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*