Allemagne : record du nombre de demandes d’asile enregistrées sur un mois

Arrivée de migrants à la gare de Munich. L'Allemagne a enregistré au mois d'août l'arrivée sur son territoire de 104.460 demandeurs d'asile, un niveau record. Le gouvernement s'attend à ce que ce nombre atteigne 800.000 d'ici la fin de l'année, soit quatre fois plus qu'en 2014. /Photo prise le 1er septembre 2015/REUTERS/Lukas Barth

Arrivée de migrants à la gare de Munich. L'Allemagne a enregistré au mois d'août l'arrivée sur son territoire de 104.460 demandeurs d'asile, un niveau record. Le gouvernement s'attend à ce que ce nombre atteigne 800.000 d'ici la fin de l'année, soit quatre fois plus qu'en 2014. /Photo prise le 1er septembre 2015/REUTERS/Lukas BarthDurant le mois d’août, l’Allemagne a enregistré, au sein de son territoire, 104 460 demandes d’asile, comme indiqué mercredi par une responsable bavaroise. Ce qui constitue un record.

Depuis début 2015, les services d’immigration de l’Allemagne ont compté 413 535 réfugiés et demandeurs d’asile, d’après Emilia Müller du ministère social bavarois. Ainsi, à peu près un tiers des enregistrements des demandes d’asile formulées au cours du mois dernier l’ont été en Bavière. Selon les récentes prévisions du gouvernement allemand, ce pays devrait enregistrer plus de 800 000 demandes d’asile d’ici la fin de l’année en cours, soit quatre fois plus qu’en 2014. Ainsi, bon nombre de municipalités ont sollicité des fonds en plus de sorte à accueillir les nouveaux arrivants, à leur offrir un hébergement et à les prendre en charge. De son côté, la chancelière allemande, Angela Merkel, s’est adressée à ses partenaires, plaidant pour l’instauration d’une répartition équitable des migrants entre tous les Etats membres de l’Union Européenne (UE) sur base de la capacité d’accueil de chacun de ces pays.

Pour sa part, le ministre allemand en charge de l’Intérieur, Thomas de Maiziere, a estimé, lors d’une interview accordée à l’hebdomadaire Die Zeit, que l’intégration de ces arrivants pourrait s’avérer plus difficile que prévu, beaucoup d’entre eux étant illettrés. Ces derniers risqueraient ainsi d’avoir du mal à se faire embaucher. « Nous recevons des centaines de milliers d’arabes musulmans et, comme l’a noté mon collègue français (Bernard Cazeneuve), cela constitue une différence significative en terme d’intégration », a estimé M. de Maiziere. A l’heure actuelle, il y a environ quatre millions de musulmans sur le territoire allemand, la majorité étant d’origine turque.

A propos de Fitzpatrick 1346 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*